Aller à la barre d’outils

FullBlast

Fullblast est un shmup générique.

Les graphismes sont bas de gamme et semblent utiliser des modèles achetés tout prêts et pas retravaillés.

L’unique musique est du métal bas de gamme et vite répétitif.

La dizaine d’ennemis présents se répètent dans tous les niveaux. Leurs formations sont toujours identiques. Chaque environnement introduit des ennemis spécifiques à celui ci, mais cela peine à masquer la répétitivité des situations.

Les 12 niveaux sont dans seulement 3 environnements, vous aurez donc la joie de voir 4 fois de suite le même environnement un peu moche, avec de subtiles variations tout de même. Les 3 environnements sont une ville marron, une forêt, et le cercle polaire.

Niveau gameplay, c’est un peu mou mais presque correct. Les upgrades sont trop peu nombreux, vous arriverez fréquemment à moitié à poil devant le boss, ce qui est compliqué dans les derniers niveaux.

Fullblast souffre par ailleurs de l’effet Gradius : vous perdez tous les upgrades que vous avez récolté si vous perdez une vie, le jeu est donc très facile tant que vous gagnez, et très difficile dès le moment où vous mourrez.

Malheureusement, Fullblast est loin d’être aussi fun et intéressant que Gradius, et avec une difficulté très mal équilibrée qui oscille sans transition entre le ridiculement facile et le absurdement difficile, couplé à des problèmes récurrents de hitbox peu précise (ce qui est probablement le pire défaut possible pour un shmup), on aura tôt fait d’abandonner la partie.

Bref, un shmup médiocre qu’on oubliera bien vite.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.