L’histoire des jeux de simulation

Les jeux de simulation cherchent à reproduire la vie réelle le plus fidèlement possible, que ce soit un sport, le pilotage d’un véhicule, la gestion d’une entreprise, la guerre, un jeu de casino, etc.

Pour les besoins de cet historique des jeux vidéo, je me contenterais de lister ici les simulations de pilotage (voitures, avions, navires, vaisseaux spatiaux…), les autres genres de simulation étant déjà couverts dans les autres historiques, en sport et stratégie/gestion, notamment.

Comme les jeux de sport, les jeux de simulation ont un historique assez linéaire, avec simplement de plus en plus d’éléments modélisés au fil des années.


Star Trek (1971, mainframe) permet de commander l’USS Enterprise et de mener des combats au tour par tour, avec de la gestion de ressources.

Spasim (1974, mainframe) est un shooter spatial à la première personne qui propose du jeu en équipe à 32 joueurs, avec des déplacements sur des cases, et de la gestion de ressources et munitions ; la seconde version du jeu ajoute la gestion d’une planète.

Interceptor (1975, arcade, Taito) est le premier jeu de combat aérien, bien qu’il soit très basique puisque c’est un jeu électro-mécanique.

Flight Simulator (1979, Apple II, SubLogic) est le premier simulateur de vol. Ses suites seront publiées par Microsoft sur PC sous le célèbre nom Microsoft Flight Simulator.

⭐ Red Baron (1980, arcade, Atari) n’est pas vraiment une “simulation”, mais sa reproduction de combats d’aviation inspirera Microprose, célèbre développeur de nombreuses simulations, pour son premier jeu : Hellcat Ace (1982, PC).

⭐ Battlezone (1980, arcade, Atari) n’est pas non plus pensé pour être réaliste, mais est une telle prouesse technique que l’armée commande une version spéciale pour entraîner les conducteurs de tank, qui ne sera pas développée suite à la grogne des employés d’Atari.

Submarine Commander (1982, PC, Thorn EMI) est la première simulation de sous-marin.

⭐ Microsoft Flight Simulator (1982, PC, Microsoft) est la première simulation d’avion réel et commercial (un Cessna), et modélise 20 aéroports, une partie des Etats-Unis, et permet de voler dans différentes conditions météo.

Fighter Pilot (1983, PC, Digital Integration) est le premier simulateur de combat aérien qui se veut réaliste, avec une grande zone de combat, qui simule les vents de travers et les turbulences, le vol aux instruments, et un ciblage qui reproduit le système réel de l’avion modélisé (un F-15).

Space Shuttle: A Journey into Space (1983, Atari 2600, Activision) est le premier simulateur de navette spatiale qui soit à peu près jouable, et est étonnament complexe pour un jeu sorti sur Atari 2600.

Juggernaut (1985, PC, CRL Group) est le premier simulateur de semi-remorque articulé.

Southern Belle (1985, PC, Hewson) est le premier simulateur de conducteur de train.

Tomahawk (1985, PC, Digital Integration) est le premier simulateur d’hélicoptère.

⭐ Ace of Aces (1986, PC, Artech) est un simulateur qui ne propose qu’un seul avion (un RAF Mosquito), mais plusieurs types de missions (combat aérien, bombardement, etc), avec la gestion de nombreux éléments : les munition et le carburant, mais aussi le train d’aterrissage, le trim, les flaps… En revanche, il ne permet pas de décoller, et l’atterrissage est facultatif.

Falcon (1987, PC, Sphere Inc) se focalise sur le réalisme extrême (pour l’époque) : un seul avion, peu d’armes disponibles, peu d’ennemis à affronter, mais tous les aspects du combat aérien sont modélisés.

⭐ Battlehawks 1942 (1988, PC, Lucasfilm) permet de combattre dans plusieurs bataille historiques, avec plusieurs avions, et un paramétrage poussé de la difficulté, et permet d’enregistrer ses replays avec une caméra libre.

⭐ Indianapolis 500 (1989, PC, Papyrus) est le premier jeu de course orienté simulation.

Their Finest Hour (1989, PC, Lucasfilm) : suite de Battlehawks 1942, ajoute mode campagne avec progression, éditeur de missions, ainsi que la possibilité d’occuper tous les postes d’un bombardier.

⭐ M1 Tank Platoon (1989, PC, Microprose) est le premier simulateur de tank, et propose lors de batailles fictives de commander 4 tanks, dans lesquels il est possible de prendre position dans chaque poste : commandeur, pilote, et artilleur. Il est possible aussi d’incarner le commandeur de peloton, et même de donner des ordres à d’autres unités du champ de bataille.

Red Baron (1990, PC, Sierra) n’est pas pensé comme un simulateur, mais implémente tout de même plusieurs caractéristiques spécifiques de certains avions, l’enrayement des canons, les dégâts sur le moteur, et même les blessures du pilote.

Chuck Yeager’s Air Combat (1991, PC, Electronic Arts) permet de combattre dans plusieurs périodes de la seconde guerre mondiale à la période moderne, dans quelques bataille historiques ou imaginaires, le tout avec un pilotage accessible mais réaliste, avec l’aide du célèbre pilote comme consultant.

Shuttle The Space Flight Simulator (1992, PC, Vektor Grafix) reproduit le pilotage de la navette spatiale avec quasiment tous les instruments fonctionnels, la plupart faisant exploser la navette.

⭐ Formula One Grand Prix (1992, PC, Geoff Crammond) est la première simulation auto qui reproduit toute une saison de grand prix.

Densha De Go! (1996, arcade, Taito) est une simulation de pilotage de train populaire au Japon, avec une cabine d’arcade qui reproduit un poste de pilotage.

⭐ Gran Turismo (1997, PlayStation, Sony) est le premier jeu “simcade”, qui cherche les sensations de la simulation accessibles au plus grand nombre.

Hard Truck: 18 Wheels of Steel (2002, PC, SCS Software) est le premier simulateur de camion qui simule aussi l’aspect ennuyeux du métier à rouler tout droit pendant des heures, en plus de l’aspect gestion d’entreprise. Ce sont les même développeurs que Euro Truck Simulator (2008, PC), série étonnament populaire.

Farming Simulator 2008 (2008, PC, Giants Software) est le premier simulateur de ferme moderne ; le premier épisode était un peu limité (un seul type de culture, un seul constructeur…) mais les suites deviendront progressivement extrêmement complètes.

War Thunder (2013, PC, Gainjin Entertainment) est plutôt orienté accessibilité, mais le jeu en ligne à 16 contre 16 permet d’affronter tanks, avions et naviresde la seconde guerre mondiale aux périodes modernes, et est ainsi extrêmement complet.