Guide de démarrage pour Inertial Drift

Ceci est un guide de démarrage pour bien débuter dans Inertial Drift : pas de spoiler, pas d’explication détaillée de chose inutile, juste un aperçu de ce qui est réellement important pour vous lancer.

Prise en main

Je ne le répèterai pas assez : débutez le jeu en mode histoire, avec la voiture la plus facile, la Terra Dart. Elle n’a aucun piège, aucune difficulté, demande simplement de freiner dans les gros virages, et vous permet de prendre en main le jeu en douceur. Les autres voitures demandent plus d’adaptation, et nécessitent de comprendre la manière dont on les pilote. Faites ensuite la seconde histoire avec la Coda Gecko, qui n’est pas trop difficile à prendre en main et pas piégeuse, et permet de bien comprendre “comment fonctionne le jeu”.

Comprenez bien la différence entre diriger et pivoter votre voiture. Tant que vous ne dérapez pas, le stick gauche ne sert qu’à ajuster légèrement sa position sur la route, dans les lignes droites ou les virages très légers. Le stick droit permet de faire pivoter la voiture pour initier un drift ou contrôler l’angle de dérapage. A partir du moment où vous dérapez, le stick gauche permet d’ajuster la position sur la route de manière bien plus efficace, afin de se rapprocher ou s’éloigner des murs. Même dans les virages très légers, il est parfois plus efficace de drifter avec un angle très faible.

Il est très important de bien anticiper les virages car les voitures ne tournent pas immédiatement dès le départ du drift. Deux choses sont importantes pour cela : apprendre les circuits pour connaître l’angle des virages (au moins les piégeux), et apprendre la voiture car elles n’ont pas toutes la même réactivité. Et oui, ça veut dire qu’il faut réapprendre chaque combinaison circuit/voiture, mais ça fait partie du fun.

Si vous devez contre-diriger la voiture (diriger vers la droite alors que vous driftez à gauche), c’est probablement que l’angle est trop fort. Essayez de prendre le virage en relâchant légèrement le stick droit : cela vous permettra sans doute d’aller plus vite.

Pour essayer une nouvelle voiture, et comprendre comment elle fonctionne, faites de l’entraînement (en mode arcade) sur le circuit Boucle du Lac, et essayez de drifter avec différentes méthodes : sans relâcher l’accélérateur ; en relâchant l’accélérateur ; en freinant avant le virage ; en freinant dans le virage ; et différentes combinaisons de frein et accélérateur. Même chose pour changer de côté ou revenir droit.

Une fois que vous avez trouvé une bonne technique pour pivoter, continuez d’essayer d’autres actions : par exemple, la Gecko nécessite de relâcher l’accélérateur pour pivoter, mais freiner un petit coup lors d’une transition permet de changer d’angle plus rapidement, ou de prendre un angle plus élevé, au détriment de la vitesse.

Enfin, si vous trouvez une épreuve trop difficile, c’est probablement que vous conduisez mal le véhicule (et peut-être qu’il y a un pic de difficulté). Essayez de piloter différemment : j’ai eu beaucoup de mal à battre un adversaire avec la Gecko sur le circuit montagneux, simplement parce que je pivotais trop sur les virages rapides, ce qui me faisait perdre beaucoup de vitesse.

Les voitures

Les véhicules sont divisés en classes A, B et C ; les classes A sont bien sûr les plus rapides, mais au détriment de leur facilité de pilotage.

Les détails qui suivent ne donnent que les premières indications pour le pilotage de chaque véhicule (je me garderais bien de me prétendre expert), à vous de trouver les détails, ou même des subtilités que je n’aurais pas vu.

Classe C

Terra Flèche (Dart) : la plus facile à piloter, parfaite pour prendre le jeu en main. Grosse accélération, très facile à tourner et à diriger, permet de prendre beaucop de virages à fond, mais très faible vitesse. Très facile à conduire, mais elle ne vous permettra pas de monter sur les leaderboards. Driftez simplement en tournant le stick droit ; pas besoin de faire autre chose. Freinez un peu dans les virages un peu plus serrés.

Roton Boba : à mi-chemin entre la Terra Flèche et la Coda Gecko, bien équilibrée, avec une bonne accélération et une conservation de vitesse honnête lors du drift, mais demande un peu de subtilité pour la conduire : elle pivote lentement, il faut donc bien anticiper ses virages. Relâchez l’accélérateur pour prendre plus d’angle ou tourner plus vite. Changer de direction rapidement est un peu plus subtil : il faut tourner le stick droit, puis relâcher et reprendre l’accélérateur avec un certain timing.

Coda Gecko : la voiture la plus équilibrée du jeu, mais qui demande tout de même une petite période de prise en main : parfaite comme “seconde voiture” après la Terra Dart. Vous pouvez prendre les virages les plus larges sans cesser d’accélérer ; relâchez simplement l’accélérateur pour tourner plus sec. Tapez légèrement les freins pour tourner plus fort, recentrer rapidement ou changer d’angle plus rapidement selon l’angle de votre stick droit, mais réservez cette manipulation aux sections les plus lentes des circuits.

Venom Ind. Dard (Bullet) : bonne accélération, bonne vitesse, mais maniabilité complexe. Pour prendre les virages moyens, il suffit de relâcher puis reprendre l’accélérateur. Pour les virages plus serrés, il faut tapoter les freins pour entamer un drift, le refaire pour resserrer, et maintenir les freins pour prendre un angle très élevé. Elle se redresse toute seule très facilement, et très vite, en lâchant simplement le stick droit.

HPE Katana : une vitesse moyenne mais une bonne accélération et une bonne maniabilité. Les virages larges peuvent se prendre simplement en tournant et en continuant d’accélérer. Comme la Gecko, prendre les virages plus serrés ou changer de direction nécessitent de relâcher l’accélérateur, mais attention, si vous tournez trop fort, elle part très facilement sur un angle trop élevé. Anticipez bien les virages, car le pivot n’est pas très rapide. Freiner replace très vite la voiture droite.

Venom Ind. Ventus : accélération basse et maniabilité moyenne, mais la vitesse la plus élevée de la classe C. Simplement drifter en accélérant ou même en relâchant l’accélérateur ne permet de passer plus que les virages très légers. Pour prendre un angle plus élevé, il faut freiner : soit un petit coup à l’entrée du virage puis continuer le drift sans accélérer, soit pendant le virage, mais ça fait perdre beaucoup de vitesse. Dans tous les cas, relâchez l’accélérateur ou vous reviendrez très vite tout droit.

Classe B

HPE Dragon : la voiture la plus difficile à piloter durant les scénarios, et une des voitures les plus complexes du jeu. Vous pouvez drifter dans les très grande courbes en tapotant l’accélérateur ; pensez à bien les anticiper, car la voiture tourne assez lentement. Pour passer les virages très secs, maintenez le frein et la direction un instant, et lorsque vous relâchez le frein, accélérez de nouveau. Utiliser les freins en même temps que l’accélérateur remet la voiture droite.

Velox Jet Z 880 : une bonne accélération, une bonne maniabilité mais une vitesse moyenne, assez facile à gérer mais qui demande de prendre le rythme. Les courbes rapides peuvent se passer en relâchant un peu l’accélérateur, mais pour vraiment lancer un drift vous devrez mettre un petit coup de freins tout en relâchant les gaz. Une fois le drift engagé, vous pouvez augmenter l’angle en remettant un coup de freins. Pour revenir droit, relâchez tout et remettez un coup d’accélérateur ou de frein.

HPE Fou (Jester) : une voiture simple à manier, dans la veine de la Terra Flèche et de la Roton Boba, mais beaucoup plus rapide et radicale : une simple pression sur le stick fait partir la voiture sur des angles extrêmes, il faut être très précis. En revanche, elle est très lente pour basculer sur la direction opposée : il faudra tapoter les freins après avoir maintenu la direction opposée un instant. Pour redresser, appuyez simplement sur les freins après avoir relâché le stick droit.

Coda Gecko RX : ne vous laissez pas avoir par son nom, elle n’a rien à voir avec le modèle de base. Sa principale particularité, c’est qu’elle se conduit mieux en hors-piste que sur la route : n’hésitez pas à couper les chicanes, mordre l’intérieur des virages, et cherchez les rares raccourcis, notamment sur le circuit en montagne. Sur la route, il sera nécessaire de mettre un coup de freins tout en relâchant l’accélérateur pour pouvoir faire pivoter la voiture. Elle se redresse toute seule en relâchant simplement le stick.

Classe A

Roton 7D : un véhicule rapide mais très vif, parfait pour les virages resserrés, et compliquée à manier sur les circuits plus rapides. Drifter ou changer de direction nécessite de mettre un léger coup de freins en relâchant l’accélérateur, y compris pour les virages rapides, et comme elle prend très facilement un angle extrême, il faut vraiment doser le stick, ou vous pouvez très facilement partir en tête à queue. Relâcher le stick suffit à la redresser, mais si vous voulez aller plus vite, relâchez aussi l’accélérateur.

Coda Chrono : une voiture classique, bien équilibrée, très rapide ; la plus facile des classes A. Tapotez l’accélérateur pour engager un drift ou le resserrer ; freiner en maintenant l’accélérateur ne change pas l’angle et ne fait que ralentir. Pour redresser rapidement, mettez un petit coup de frein en relâchant les gaz ; vous devrez passer par là pour changer de direction rapidement.

Coda Supreno : ne vous fiez pas à son accélération de veau, la Supreno est une voiture qui domine les classements, mais il est nécessaire de bien maîtriser le jeu et les circuits pour en tirer tout son potentiel, car le moindre contact avec un mur vous arrêtera net. Les virages rapides peuvent se prendre en tapotant l’accélérateur ; freiner légèrement en maintenant les gaz augmente l’angle, et freiner sans les gaz permet de prendre des angles très élevés, à utiliser avec parcimonie : un 360 est vite arrivé. La voiture se redresse toute seule sans aucun souci.


Les informations suivantes viennent de ce guide (je n’ai pas encore débloqué ces voitures), qui ne semble cependant pas à jour : https://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=2241963753

Venom Ind. Raptor (A)Venom Ind. Raptor and the Coda Supreno are the best cars in the game. If you look at the time trial scores its all RAPTOR RAPTOR RAPTOR RAPTOR, SUPRENO, SUPRENO, SUPRENO, SUPRENO. they are very similar. The Raptor is hard to control at first (Took me 2 hours to completely learn it in a practice course) and has the absolute highest potential out of all the cars in the game, some one who can drive this car perfectly, like a machine, can be unbeatable. It has the highest acceleration, and top speed in the game, it is very slippery, it is really easy to spin out in the car by accident if you don’t know how to drive it. in order to take turns you push the drift stick just a little before you meet the turn, with accelerate not pressed down all the way, so you are turned and ready for the first part of the corner, (I guess you could call this your “Initial Drift”), then when you can see you are heading straight into the wall, push down the accelerate and drift stick all the way down, when you are finished turning let go of accelerate or tap the break to reset your drift angle. Breaking in this car only gives you a moderate drift angle, you really wont be using it for corners. Constantly on the verge of time traveling due to high speed.

Terra Gladio (A)Out of all the cars that can maintain a high speed this one probably can maintain it the easiest. The Gladio is the stiffest controlling car in the game, in order to increase your drift angle you hold accelerate and tap the break while the drift stick is down, to turn tighter you break before the turn then accelerate and your car will be at a high angle, cannot be done while break and accelerate are down at the same time. Make sure to let go of accelerate or break to reset the angle, this car has really high acceleration and top speed, but is awkward to drive.

Velox Impuls (A)The drift stick is more or less useless on this car, this car is all about the steering. The steering on this car influences the drift angle, but only if you are pressing the accelerator and break at the same time, and only to a certain point, it’s best to tap the break for most turns, along with good timing, and hold down the break for a bit longer for tighter corners.