SNES Mini : tests des jeux

Un test très rapide de tous les jeux contenus dans la Super NES Mini, la mini-console de Nintendo.

La machine reproduit la console originale en version locale (Japon, Europe, US). Elle est vendue en différentes versions, contenant des sélections de jeux légèrement différentes : une version Japonaise avec des jeux non localisés ; et une occidentale (Europe / US). Je teste ici la version occidentale, celle que l’on trouve chez nous.

Globalement, la ludothèque est très bien équilibrée, même si les jeux de plateforme et les RPG composent la moitié de la ludothèque, ce qui est finalement assez représentatif de l’époque. Un très bon point : il n’y a aucun jeu réellement mauvais (si l’on met de côté mes préférences personnelles), et beaucoup de jeux mythiques de la console.

Sachez que la console peut être hackée pour rajouter des jeux, ou même d’autres émulateurs, vous n’êtes donc pas nécessairement limité par cette sélection ; allez voir ce site pour plus d’informations. Les indispensables à ajouter : Aladdin, Chrono Trigger, Donkey Kong Country 2 & 3, Final Fantasy 4 & 5, Killer Instinct, Mega Man X2 & X3, Mortal Kombat 2, Super Street Fighter 2. Vous pouvez aussi rajouter : ActRaiser, Another World, Blackthorne, Breath of Fire 1 & 2, Donald in Maui Mallard, Dragon Ball Z Super Butoden 1/2/3 (il y a des versions françaises) et Hyper Dimension, Final Fight 1/2/3, Gradius 3, International Superstar Soccer Deluxe, Illusion of Gaia, Mighty Morphin Power Rangers Fighting Edition, NBA Jam Tournament Edition, NHL 96, Ogre Battle, Parodius, Puzzle Bobble, Super Aleste, Super Double Dragon, Super Turrican, Tiny Toons Wacky Sports, TMNT Tournament Fighters, et TMNT Turtles in Time.

Je passe au moins 10 minutes sur chaque jeu pour me faire une idée sans chercher à les terminer. Je ne garantis pas que je réussisse à progresser bien loin, je ne peux donc pas juger de la qualité de tous les jeux sur la durée.

A noter : je n’ai pas la console, je ne peux donc pas juger de la qualité de fabrication, de l’émulation, etc. Je ne fais que tester les jeux en utilisant un émulateur.


Contra III: The Alien Wars (run & gun)

Un run & gun dans une série célèbre pour sa difficulté très élevée.


Donkey Kong Country (plateforme)

Un jeu de plateforme avec des graphismes en 3D précalculée.


EarthBound (RPG)

Un jeu de rôle “décalé” dans un environnement moderne.


Final Fantasy III (Final Fantasy VI) (RPG)

L’épisode considéré par certains comme le meilleur de la saga.


F-Zero (course)

Jeu de lancement de la console qui en démontre les capacités, avec l’utilisation du fameux “Mode7” qui permet d’avoir ce circuit qui tourne en 3D sous le véhicule, très impressionnant pour l’époque.


Kirby Super Star (plateforme)

Une sorte de compilation de jeux de plateforme avec la célèbre mascotte qui peut avaler des ennemis pour absorber leurs pouvoirs.


Kirby’s Dream Course (sport)

Un jeu de golf déguisé en jeu Kirby, avec des ennemis et des obstacles.


The Legend of Zelda: A Link to the Past (aventure/action)

Est-il besoin de le présenter ? Cet épisode est considéré par certains comme le meilleur de la série.


Mega Man X (plateforme)

Cet épisode marque renouveau de la licence, et l’entrée dans l’ère de la modernité. Le level design est très varié, et certains passages donnent un sentiment épique, inédit dans la série jusqu’alors. Les ennemis sont variés, les pics qui tuent en un coup sont beaucoup moins présent, et à l’exception des derniers, les niveaux ne sont pas bourrés de pièges à apprendre par cœur. Les boss sont également très intéressants et variés, avec des bons patterns. Un très bon jeu.


Secret of Mana (RPG)


Star Fox (rail shooter)

Un rail shooter sorti juste avant l’arrivée des consoles 3D, pour montrer que la console en avait encore sous le pied… si on n’est pas trop regardant : très peu de polygones, qui ne sont pas texturés, et un framerate autour des 15fps.


Star Fox 2 (rail shooter)

Nouvel épisode prévu pour sortir en 1995 mais annulé au dernier moment, probablement pour ne pas faire de l’ombre à la N64 qui arrivait, Nintendo pensant que les parents risquaient de trouver son achat superflu si la SNES savait faire des jeux 3D (ou du moins, c’est la rumeur).


Street Fighter II Turbo: Hyper Fighting (baston)

Une adaptation très correcte du célèbre jeu de combat.


Super Castlevania IV (plateforme)

A trop vouloir rester dans la lignée des épisodes précédents, Super Castlevania se contente de faire du classique, et très honnêtement, de l’ennuyeux. Le jeu est trop facile, les niveaux et les ennemis sont déjà vus, les boss sont inintéressants. Reste une bonne réalisation, mais pas suffisante pour en faire un bon jeu.


Super Ghouls ‘n Ghosts (run & gun)

Un nouvel épisode du célèbre run & gun médiéval, réputé pour sa difficulté extrêmement élevée.


Super Mario Kart (course)

Le tout premier Mario Kart pose déjà les bases de ce que deviendra la licence : des courses entre personnages de Super Mario, avec des objets pour ralentir les adversaires.


Super Mario RPG (RPG)

Premier épisode RPG de Mario, pour une console remplie à ras bord de RPG, et qui utilise les sprites en 3D précalculée (technique à la mode à l’époque).


Super Mario World (plateforme)

Célèbre jeu de plateformes qui continue la formule vue dans le 3 sur NES, avec (enfin) une sauvegarde et l’apparition de Yoshi, que l’on peut chevaucher.


Super Metroid (plateforme / metroidvania)

Le troisième épisode de la série la fait véritablement entrer dans l’ère moderne : gameplay précis, carte, sauvegarde, indications et indices, environnements réellement différents, tout est là, tout est modernisé, même si certains aspects de maniabilité mériteraient d’être légèrement revus.


Super Punch-Out!! (combat)

Nouvel épisode de la série de combat de boxe.


Yoshi’s Island (plateforme)

C’est au tour de Yoshi d’être au centre d’un jeu de plateforme, avec un style graphique “crayonné” très particulier et qui fait forte impression à l’époque.