Mega Man X Legacy Collection

Mega Man X Legacy Collection est une compilation de 3 jeux SNES et 1 jeu Playstation.

Commençons tout de suite par ce qui fâche : les options d’émulation sont spartiates. Il n’y a pas de save state ni de rewind, ce qui n’est heureusement pas trop pénalisant dans ces jeux, mais parfois frustrant. Il y a très peu d’options d’affichage : 4/3, pixel perfect ou 16/9, un filtre Super Eagle dégueulasse ou des scanlines moches et mal faites, et c’est tout. Il n’y a pas d’option pour fluidifier les jeux, alors que certains rament relativement souvent. C’est assez honteux d’en avoir fait aussi peu, d’autant plus que la précédente compilation Mega Man était très complète à ce niveau ; on est très loin de ce que fait M2 sur les Sega Ages ou la compilation Castlevania.

MMXLC a quand-même quelques ajouts. Les save states ont été remplacées par une sauvegarde au niveau des écrans de mot de passe ; mais ça veut dire qu’on doit se farcir les cinématiques d’intro à chaque fois qu’on relance un jeu. Il y a un système de “succès/trophées” intégré au jeu, même sur la version Switch. Un mode “challenge” a été ajouté, qui est en fait un boss rush contre deux boss à la fois. Et surtout, il y a une galerie assez incroyable : outre les classiques artworks et concept arts, il y a des fiches de personnage qui racontent l’histoire, des images de produits dérivés (figurines etc), un lecteur audio, un dessin animé de 25mn (The Day of Sigma), et tous les trailers de tous les épisodes jusqu’au X8. C’est vraiment très complet, et les fans de la série devraient être aux anges. On est loin des inutiles scans de boîtiers de la première compilation.

Il est également possible d’activer un “mode débutant”, qui diminue les dégâts reçus. C’est une bonne idée en tant que palliatif au manque de save states, mais l’équilibrage est assez… aléatoire : X1 devient très abordable sans être trop facile pour autant, mais on devient quasiment invincible dans les autres épisodes. X4 nous donne 9 vies par continue, mais pas les autres. Je cherche encore la logique.

Parlons un instant des jeux dans leur ensemble. Ils sont toujours dans la traditionnelle construction de niveaux à choisir, des boss qui donnent des armes qui permettent de battre les autres plus facilement, suivis de quelques niveaux finaux ; mais à part ça, ils n’ont plus rien à voir avec les Mega Man NES. En particulier, il n’y a plus ce besoin d’apprendre les niveaux par coeur, ni d’enchaîner les sauts au pixel près au-dessus sur la moitié des niveaux. Plutôt que d’apprendre les niveaux, vous allez devoir maîtriser le personnage, notamment les glissades le long des murs et les dash, avec une mobilité radicalement différente. Tous ont également un petit côté Metroid, avec des améliorations cachées et qui nécessitent de revisiter les niveaux.

Les jeux ont infiniment mieux vieilli que les épisodes NES, même si ils restent un peu sur un modèle “die & retry” avec retour au choix du niveau quand on perd toutes ses vies.

Ils sont aussi très jolis, avec de nombreuses animations, des détails, etc. Les musiques sont très bonnes elles aussi, excepté dans l’épisode 3.

Mega Man X

Le premier épisode est celui du renouveau de la licence, et de l’entrée dans l’ère de la modernité. Le level design est très varié, aussi bien en style visuel que dans leur disposition, et certains passages donnent un sentiment épique, inédit dans la série jusqu’alors. Les ennemis sont variés, et beaucoup sont uniques à un niveau. Les pics qui tuent en un coup sont beaucoup moins présent, et à l’exception des derniers, les niveaux ne sont pas bourrés de pièges à apprendre par cœur. Les boss sont également très intéressants et variés, avec des bons patterns.

Mega Man X est un très bon jeu, et malgré quelques défauts de jeunesse, il lance la série très fort.

Mega Man X2

Le second épisode est très proche du premier, en améliorant la plupart des aspects : l’histoire est beaucoup plus présente, le level design est encore meilleur, et le système de X Hunters rajoute du piquant. On pourra juste regretter quelques ennemis réutilisés, et les deniers niveaux un poil trop amoureux des pics, mais à part ça, c’est vraiment du très bon.

Mega Man X3

Cet épisode semble, malheureusement, vouloir revenir à la formule des épisodes NES : les niveaux sont beaucoup plus plats, et ils sont remplis de pics, de pièges, et de passages fourbes à apprendre par coeur. C’est moins extrême et moins systématique que sur NES, mais le level design n’est quand-même pas très bon, particulièrement sur les derniers niveaux, assez atroces. Les ennemis sont aussi très peu nombreux et réutilisés partout, ce qui donne un gros sentiment de répétitivité. Les boss sont globalement peu intéressants, et sont un peu tous “je tire puis je fonce” comme sur NES, sans parler de leurs armes toutes plus nulles les unes que les autres.

C’est un épisode très médiocre, à moins que la répétitivité des épisodes NES vous manque.

Mega Man X4

Premier épisode sur Playstation, X4 en profite pour augmenter énormément la qualité de sa technique : c’est très joli, avec beaucoup de détails et d’animations, un peu dans le style de Street Fighter Alpha. Le support CD permet également de caser beaucoup de cinématiques en dessin animé et de voix, et par conséquent, l’histoire est très présente, avec beaucoup de dialogues. Les musiques, de qualité CD, sont également très bonnes.

La formule suit les épisodes X1 et X2, en ajoutant la possibilité d’incarner X ou Zero, avec un gameplay très différent pour les deux. La difficulté a été revue à la baisse : certains trous sans fond ne font pas perdre de vie, et les pics ne tuent pas en un coup. C’est un vrai bonheur pour moi, mais ça ennuiera peut-être les fans des jeux hardcore.

Un excellent épisode, beau et fun, chaudement recommandé.