Aller à la barre d’outils

Mega Man Legacy Collection

Mega Man Legacy Collection est une compilation des 6 premiers épisodes, tous sortis sur NES.

Côté émulation, c’est correct, à l’exception d’un input lag (décalage entre l’appui sur le bouton et l’action à l’écran) un peu aléatoire, ce qui est extrêmement pénalisant sur ce type de jeu. Il y a du rewind (indispensable), des save states, et différents modes d’affichage.

En bonus, il y a des modes “défi” avec des remix qui intéresseront ceux qui connaissent déjà les jeux par coeur, et quelques bonus souvent sans grand intérêt. On y trouve par exemple les scans de boîtiers (quel intérêt ?), et les manuels… mais seulement les versions japonaises. Il y a également des artworks, des concept arts, un lecteur de musique, et une base de données d’ennemis, bien pratique parfois car elle donne leurs vulnérabilités.

Tout ça est assez classique de nos jours, mais il faut noter que c’est un des premières compilations du genre qui a établi cette “qualité de base”, la plupart des compilations précédentes se contentant du strict minimum, soit “faire tourner les jeux”, et que c’est grâce à Digital Eclipse que nous voyons maintenant des compilations avec autant de bonus.

Concernant les jeux, je dois avouer que je les découvre réellement avec cette compilation : j’y avais joué précédemment sur émulateur, mais jamais plus de quelques minutes. Et malgré leur statut “légendaire”, tout comme Castlevania, je ne peux que constater qu’ils ont bien mal vieilli.

Globalement, ils sont débilement difficiles, la faute (d’après l’interview d’un développeur) à une peur du système de location aux USA : il ne fallait surtout pas que le jeu puisse être terminé en un seul week-end. Ils sont donc bourrés de pièges à la con, de tirs impossibles à éviter qui nous touchent dès qu’on rentre dans l’écran, de sauts à l’aveugle, et de passages à apprendre par coeur et à exécuter au pixel près.

Nouvel aveu de ma part : je n’ai fait que les deux premiers jeux, et une partie de chacun des suivants, mais ce que j’en ai vu ne m’a pas du tout donné envie d’insister. Outre cette difficulté aberrante qui fait que j’ai parfois plus utilisé le bouton de rewind que le saut, le level design est parfois très sympa mais souvent nulissime, les boss sont rarement vraiment intéressants, et les jeux sont globalement très, très répétitifs. On a souvent l’impression de faire et de refaire le même jeu avec une skin différente, et parfois, un gameplay un peu plus léché.

Ils ont clairement très mal vieilli, et à moins d’être déjà fan, ou d’adorer les jeux incroyablement difficiles et punitifs, passez votre chemin. Et même si vous aimez les jeux difficiles, il y a un très grand nombre de jeux plus modernes de nos jours, comme Celeste.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.