Guide de démarrage pour Monster Hunter Rise

Ceci est un guide de démarrage pour bien débuter dans Monster Hunter Rise : pas de spoiler, pas d’explication détaillée de chose inutile, juste un aperçu de ce qui est réellement important pour vous lancer, et ça fait déjà beaucoup ! Mais il y en a encore plus ! Après 40h de jeu j’en découvre encore. Je vous laisse chercher d’autres guides pour approfondir, ce n’est pas le but de celui-ci.

Je ne suis pas un expert, loin de là, c’est mon premier Monster Hunter ; mais justement, en découvrant, je vois peut être mieux ce qui est compliqué à comprendre pour un débutant complet dans la même situation que moi.

Il y a trop de choses, je commence par quoi ?

Le jeu est excellent avec sa difficulté très progressive, mais très mauvais avec sa complexité très brutale dès le début. Pas de panique, tout ce qui vous tombe sur la figure au début du jeu n’est pas nécessaire.

Les choses les plus importantes à savoir au début sont :

  • se déplacer (stick gauche), courir (R), tourner la caméra (stick droit)
  • sortir son arme (X), frapper (X, A, ZR), esquiver (B), ranger son arme (Y)
  • utiliser une potion (Y avec l’arme rangée)

Contrairement à ce que les tutoriaux prétendent, le reste n’est pas obligatoire pour les toutes premières missions, qui ne demandent pas de chasser des gros monstres. Promis !

Quand vous serez plus à l’aise, apprenez à utiliser les filoptères : maintenez ZL et utilisez X pour aller vers le haut, A pour aller face au personnage ou ZR pour aller face à la caméra. En combat, si vous vous faites frapper, pendant que vous êtes en l’air (ou si vous êtes allongé au sol), faites ZL + B pour vous échapper dans la direction du stick gauche.

Bien découvrir le jeu

Mémorisez les touches de base (déplacements, frappes, items), voyez un peu comment le jeu se joue avec les timings et les animations, et ne vous prenez pas trop la tête au début : le jeu bombarde de trucs, mais la plupart ne sont pas nécessaires à ce stade.

Les armes pour débuter

Les meilleures armes pour débuter, selon son style :

  • épée et bouclier (sword & shield) : assez rapide mais peu puissante, permet de se protéger et même de boire une potion en garde. Probablement la meilleure arme pour un débutant, même si elle n’est pas très excitante.
  • épée longue (long sword) : bien équilibrée entre puissance et vitesse, simple à comprendre mais avec une bonne marge de progression, une de mes armes préférées.
  • corne de chasse (hunting horn) : donne des effets sympathiques (boost d’attaque, soin, etc), mais assez lent.
  • fusarbalète (light bowgun) ou arc (bow) : des armes à distance, parfait si vous avez du mal à esquiver les coups des monstres ; l’arc est aussi une de mes armes préférées.

Pour les autres armes : attendez un peu, il y a suffisamment de choses à apprendre au début pour ne pas s’embrouiller avec une arme compliquée à comprendre ou difficile à utiliser. Mais n’hésitez pas à changer dès que vous vous sentirez prêt, ou si vous trouvez ma sélection peu intéressante.

Nintendo a fait une série de tutoriels intéressants sur chaque arme, n’hésitez pas à y jeter un oeil : https://youtube.com/playlist?list=PLAIMaGSeGGkyOSElOuGohHEnecBeWwNa_

Apprendre à frapper

Dès que possible, allez dans la zone d’entraînement : dans le village, traversez le pont à droite de la forge, puis prenez la barque au fond ; ou bien ouvrez le menu (touche “+”), dans l’onglet de droite “se déplacer” puis “zone d’entraînement”.

Une fois arrivé, testez les armes pour voir laquelle vous plaît le plus : allez sur le coffre à l’entrée de la zone, menu “équipement”, changez d’arme, puis tapez sur la grenouille mécanique verte au centre de la salle.

Mémorisez avant tout les touches de base qui s’affichent en haut ; pour les combos, vous verrez plus tard. Revenez dans cette zone quand vous serez plus à l’aise avec le jeu, pas la peine d’y passer des heures pour le moment.

A noter qu’en parlant au chat à l’entrée, vous pouvez régler la grenouille mécanique pour qu’elle attaque, et ainsi s’entraîner à esquiver.

L’interface

  1. Horloge : le temps total pour la mission en fond rouge (ici 50mn) et le temps passé (ici 5mn)
  2. Icône à côté du nom : l’état du monstre chassé (neutre, agressif, etc).
  3. Barre verte : la jauge de vie.
  4. Barre jaune : la jauge d’endurance.
  5. Barre multicolore : la jauge d’aiguisage de la lame. Utilisez une pierre à aiguiser pour la re-remplir.
  6. Jauge qui change en fonction de l’arme et gère ses capacités spéciales.
  7. Les noms et l’état des compagnons.
  8. L’objectif de la mission, ici tuer 8 jagras.
  9. Carte de la zone ; ici les points rouges indiquent les objectifs de mission, et je n’ai pas encore visité la zone du haut.
  10. Messages contextuels lorsque l’on remplit des objectifs de mission principale ou secondaire.
  11. Sélection d’action sociale : les gestes, messages, etc, ainsi que l’accès à la carte détaillée, le mode photo, etc.
  12. Sélection d’objet : permet de sélectionner et utiliser un objet.

Le menu

Avec la touche “+” (start), vous avez accès à un menu qui comporte de très, très nombreux éléments, répartis dans plusieurs sous-onglets. Attention, ouvrir ce menu ne met pas le jeu en pause !

Je ne vais pas détailler l’ensemble des éléments de menu, vous pouvez regarder vous-même, mais vous pointer ce qui est intéressant rapidement.

  • Onglet 1 (objets et équipement) :
    • Artisanat : pour fabriquer des potions, etc.
    • Cache à gadgets (en chasse) : voir les petits animaux attrapés et qui peuvent être utilisés.
    • Menu radial : personnaliser le menu radial (celui qui s’affiche avec L).
    • Etat : voir les statistiques du personnage, notamment la protection contre les différents éléments (feu, eau, etc).
  • Onglet 2 (quêtes) :
    • Carte détaillée (en chasse) : voir le détail de la carte de la zone.
  • Onglet 3 (infos) :
    • Notes de chasse : liste tous les tutoriaux vus durant le jeu.
    • Compendium : liste beaucoup de choses, et notamment les monstres chassés, leurs vulnérabilités (si vous les avez déjà abattus une fois), les matériaux qu’ils donnent avec les probabilités de chacun, etc.
    • Liste de souhaits : allez voir le forgeron, et sur une arme ou armure que vous voulez, faites X, puis ajoutez à la liste de souhaits, que vous pouvez voir dans ce menu. Un message s’affichera sur la droite lorsque vous obtiendrez un matériau d’un objet de votre liste de souhaits.
  • Onglet 5 (système) :
    • Se déplacer au village : permet de se téléporter dans les différentes zones du village.

Les touches

Les touches par défaut avec l’arme rangée :

  • sortir l’arme avec X ou ZR (selon l’arme)
  • utiliser l’item sélectionné avec Y (voir plus bas)
  • esquive avec B
  • course avec R

Les touches par défaut avec l’arme sortie :

  • frapper avec X, A et ZR ; ça dépend de l’arme.
  • esquive avec B
  • rengainer avec Y
  • course avec R

Pour les objets (potion, etc) :

  • maintenir L
  • en observant la barre en bas à droite, changer d’objet avec Y et A (oui, c’est fastidieux)
  • relâcher L
  • appuyer sur Y (il faut avoir rengainé)

Quand vous en aurez marre de faire L+Y/A, apprenez à utiliser le menu radial :

  • maintenir L
  • bouger le stick dans la direction de l’item
  • relâcher

Dans le menu radial, les choses les plus importantes sont préconfigurées : à gauche les potions, en haut l’aiguisage, en bas le chien. Vous pouvez changer les objets accessibles en utilisant l’option “menu radial” dans le menu principal (avec “+”/start).

Le plus important est d’apprendre à ne pas tourner la caméra avec L appuyé.

Bien comprendre les chasses et les combats

Avant de partir en chasse, allez toujours à la cantine manger un dango, ce qui donne divers bonus, mais surtout augmente grandement la taille des barres de vie et d’endurance. Vérifiez aussi que votre sacoche n’est pas pleine en allant voir un coffre. Si vous oubliez de faire tout ça, allez dans la tente visible en début de mission ; il est possible d’y revenir à n’importe quel moment. Vous pouvez aussi abandonner la mission en cours, il n’y a aucune pénalité.

Une fois en chasse, avant d’affronter le monstre (ou entre deux combats), n’hésitez pas à faire le tour de la carte, ramasser des oiseaux de boost, fabriquer des potions, bombes ou pièges, et juste avant de retourner affronter le monstre, récupérer quelques papillons de boost. Vous avez 50mn pour l’abattre, normalement, vous avez largement le temps.

Il y a différentes tailles de monstres, qui sont généralement des espèces différentes ; le jeu appelle “monstre” tous les gros animaux, qu’ils soient agressifs ou pas. Parfois, il y a une version petite et une version grosse (comme les Izuchi), parfois il n’y a qu’un gros, ou qu’un petit. Les petits s’éliminent en quelques coups et réapparaissent à l’infini, les gros peuvent prendre 15-30 minutes pour les abattre. Si on les laisse tranquille, les monstres rôdent dans des zones un peu ouvertes (des sortes d’arènes), puis changent de zone de temps en temps.

Les monstres n’ont pas de jauge de vie, c’est tout l’intérêt : il faut apprendre à les observer, reconnaître quand ils sont fatigués quand ils halètent ou bavent, faire attention à leurs changements de mouvements quand ils s’énervent (passent de 2 à 3 attaques successives ou accélèrent), etc. Cet apprentissage est vraiment au coeur du jeu.

La dynamique d’un combat suit toujours le même schémat : lors du premier affrontement, le monstre se défend, puis s’enfuit dans une autre zone quand il a pris un peu trop de dégâts. On le poursuit, on reprend le combat dans une autre zone, et il arrive qu’il s’enfuie à nouveau. En fonction du monstre et de son état, durant les affrontements suivants, il peut être plus agressif et plus rapide, ou au contraire plus fatigué et plus lent : certains monstres s’apeurent quand ils sont trop abîmés, d’autres redoublent de rage. Aléatoirement, il peut rester sur place pour continuer le combat, ou bien s’enfuir, aller manger (il y a des carcasses “fixes” sur la carte), ou même aller dormir.

Après les premières missions, il y a souvent plusieurs gros monstres dans une chasse : vous pouvez ignorer ceux qui ne font pas partie de votre objectif. Il arrive que les autres déboulent en plein combat : généralement, les monstres s’affrontent, vous pouvez les laisser se taper dessus. Lorsque l’un des deux est assommé, une flèche rouge s’affiche au-dessus : vous pouvez alors le chevaucher pour frapper l’autre. Si un monstre qui ne vous intéresse pas vous attaque, montez sur votre chien et enfuyez-vous, il ne vous poursuivra pas bien loin.

Durant les combat, vous verrez parfois un message qui vous indique qu’une partie du monstre s’est “brisée”. Il arrive qu’un morceau tombe (et fait un point lumineux au sol à ramasser), mais généralement, cela permet simplement d’avoir des matériaux supplémentaires à la fin de la mission : certains matériaux ne peuvent être obtenues qu’en brisant une partie spécifique d’un monstre. Pour briser une partie d’un monstre, attaquez toujours la même partie (queue, tête, aile, etc) : un succès se traduit par un changement d’apparence de la zone (patte blessée, aile déchirée, corne brisée, etc).

A la fin des chasses, il faut dépecer les monstres abattus pour récupérer des items pour pouvoir fabriquer des armes et armures. Vous pouvez aussi dépecer les petits monstres, certains animaux (insectes), et surtout n’oubliez pas de ramasser les objets brillants au sol : ce sont des morceaux de monstres. Il arrive qu’on en trouve au milieu de nulle part, par exemple quand deux monstres se sont affrontés alors qu’on n’était pas là.

Montez votre chien en maintenant A en étant à côté. En plein combat, cela permet de boire une potion ou d’aiguiser son arme sans rester immobile.

Quand votre vie descend un peu trop, il ne faut pas hésiter à rengainer, partir en courant, utiliser un filoptère pour grimper un peu (ou monter sur le chien et partir loin) et prendre le temps de se soigner tranquillou. Le monstre continue à se balader si vous n’êtes pas à côté, et sa vie ne remontera pas, à moins d’attendre vraiment longtemps avant de retourner le chercher.

Il faut aussi surveiller sa jauge d’aiguisage de la lame, en vert/jaune/rouge en-dessous de la vie/endurance. Plus votre lame est émoussée, plus elle a de chances de rebondir sur le monstre au lieu de le frapper. Partez, utilisez l’aiguisoir, revenez ; ou encore mieux, aiguisez votre lame en montant le chien.

Pour s’améliorer en combat, il n’y a aucun autre moyen que de tester et d’apprendre, c’est aussi au coeur du jeu. Commencez avec une arme simple (épée longue ou épée/bouclier), essayez de vous placer derrière le monstre ou sur le côté, frappez 1 ou 2 coups, esquivez avec B, attendez que le monstre fasse une attaque et s’arrête un peu, recommencez. Il faut vraiment prendre son temps, observer et ne pas bourriner ; quand je rencontre un monstre que je ne connais pas, je passe toujours du temps à courir autour sur le chien pour observer ses attaques.

S’améliorer

N’hésitez pas à faire des explorations (menu missions > missions de village > exploration). Durant une exploration, il n’y a pas de limite de temps, mais surtout, il n’y a pas de limite de KO : vous pouvez affronter les monstres autant de fois que vous le souhaitez. En revanche, vous ne gagnez pas d’argent (ou très peu), et les monstres présents ne restent pas éternellement : ils quittent la zone après un certain temps, puis sont remplacés par d’autres. Cela vous permet d’explorer et apprendre la zone, de récolter des ingrédients pour le crafting, et d’abattre plusieurs monstres en une seule mission. N’hésitez pas à revenir à la tente du départ pour vider votre sacoche quand elle est pleine.

Les filoptères s’utilisent avec ZL. Avec l’arme sortie : B pour s’enfuir quand on est frappé et qu’on est en l’air : indispensable pour ne pas se prendre un second coup du monstre. Avec l’arme rangée : X pour sauter en l’air face à soi, A pour aller tout droit face à soi, ou ZR pour aller face à la caméra. Si vous visez un mur, lancez un filoptère et maintenez R, vous pouvez courir en montant le long du mur, ce qui diminue l’endurance. Lorsqu’elle est vide, le personnage saute en arrière, il est possible de relancer un filoptère et de continuer à grimper. Tout ça est très pratique mais pas indispensable : il y a des chemins au sol, les monstres y restent, et il y a des espèces de murs de lianes pour grimper sans filoptère et accéder aux zones supérieures et inférieures.

Capturer les monstres n’est pas obligatoire avant les missions 5*, ne vous prenez pas la tête, d’autant plus que ça permet juste d’avoir une très légère chance supplémentaire d’avoir certains items à la fin de la mission, et ça empêche parfois d’en avoir d’autres. Vous referez le tuto correspondant quand vous en aurez envie ou besoin.

Craftez les armes et armures au fil de ce qui se débloque. Pas la peine de faire des sets, ça ne donne pas de bonus particulier. Chaque élément d’armure donne un bonus ou malus de protection face à un élément, qui se cumulent : dans le menu de fabrication chez le forgeron, changez d’onglet avec ZR/ZL pour voir vos stats finales ; vous pouvez faire un set équilibré mais moyen en tout, ou très fort face à certains éléments et très faible face à d’autres. Pas la peine d’améliorer les armures au début, on en fabrique de nouvelles quasiment à chaque chasse. N’hésitez pas à refaire des chasses pour grinder un matériau pour crafter une arme ou armure : les affrontements sont toujours bien plus simples et courts après le premier.

Les animaux (pilpoils : les chiens et les chats) vivent leur vie et vous aident en tapant les monstres ou en trouvant des objets. Globalement, ils servent de palliatif au multijoueur quand vous jouez en solo. Globalement, vous pouvez les ignorer dans un premier temps, mais faites donc un tour sur la place Pilpoil pour voir ce qu’il est possible de faire avec.

En chasse, on trouve plein de choses : oiseaux et papillons qui boostent, insectes, petits animaux, plantes, champignons, minerais, etc.

  • Les oiseaux donnent un boost (vie, endurance, attaque) jusqu’à la fin de la chasse.
  • Les papillons donnent un boost (attaque, défense, etc) temporaire.
  • Les petits animaux (grenouille, serpent, etc) peuvent être utilisés durant la chasse, et ne sont pas ramenés au village. Ignorez-les pour le moment.
  • Les plantes, champignons etc se récoltent et se ramènent au village.