Aller à la barre d’outils

Cyber Protocol

Cyber Protocol est un puzzle game, qui s’inspire entre autre de Sokoban et Pac-Man.

Contrairement à bon nombre de puzzle games, Cyber Protocol est très dynamique, pulse, et bouge bien. Il nécessite à la fois de planifier et de réagir vite, et ce n’est pas toujours évident, y compris au début du jeu.

Les niveaux nécessitent simplement d’arriver au bout en évitant les pièges et obstacles, en “lançant” son curseur sans pouvoir l’arrêter avant qu’il atteigne un mur. Parfois plutôt orientés réflexion, parfois plutôt réflexes, ils ont tous deux niveaux de difficulté “intégrés” : vous pouvez simplement essayer d’arriver au bout, ce qui est plutôt accessible, ou bien vous pouvez vouloir récolter tous les items, ce qui devient vite assez dur.

De nouveaux concepts, pièges et obstacles sont introduits au début du jeu, mais malheureusement, cela s’arrête assez vite, et il n’y en a pas assez pour empêcher un certain sentiment de répétitivité dès le tiers des 100 niveaux du jeu. Cela étant dit, les mordus de puzzle game seront habitués au problème, et les niveaux et puzzles sont toujours très bons.

On notera un détail pénible : les ennemis ne se remettent pas à zéro lorsque l’on reprend aux checkpoints. Certains obstacles peuvent ainsi se désynchroniser, et rendre des passages impossibles à franchir, ce qui oblige à relancer le niveau complet…

Cyber Protocol est plutôt joli, avec un look entre le pixel art et la “2D HD”, un mélange de fluo, néon cyberpunk et rétro-futuriste des années 80, et de très bonnes musiques électroniques. Il y a un léger enrobage avec une petite histoire sans conséquence, composée d’une simple cinématique au début du jeu.

Il a également un mode multijoueur jusqu’à 4 joueurs en local, ainsi qu’un leaderboard en ligne.

Cyber Protocol est un puzzle game qui pulse, sympathique, mais ses mécaniques simples le rendent assez répétitif sur la durée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.