Panzer Dragoon: Remake

Panzer Dragoon est le remake d’un jeu Saturn sorti en 1995, que je n’ai pas fait comme la plupart des jeux Saturn.

C’est un rail shooter assez basique, comme on en voyait régulièrement à l’époque : le dragon avance tout seul, on peut le déplacer pour éviter les obstacles mais pas changer de direction, et choisir l’orientation du tir avec les gâchettes. On avance dans les niveaux, on tire sur ce qui nous arrive dessus à l’aide d’un tir libre ou verrouillé et d’une visée d’un autre âge, parfois on regarde sur les côtés ou en arrière, on gigote un peu pour esquiver de temps en temps, et voilà, vous avez fait le tour du gameplay. Les boss sont extrêmement basiques : ce sont juste des ennemis plus gros que les autres, qui nous tournent autour, avec parfois une animation spéciale ou deux. Mention spéciale au boss de fin, qui arrive sans aucune explication et meurt en quelques minutes, au terme d’un combat insipide. Le jeu est très court, et se termine en 1 heure.

Techniquement le remake est plutôt joli, bien que le rendu fasse un peu « génération PS3 », mais au moins c’est propre ; les niveaux ont été complètement refaits, parfois complètement différemment (l’original avait quelques niveaux « texture plate jusqu’à l’infini ») et avec beaucoup de détails. Il est dommage que le travail n’ait pas été plus poussé pour se détacher des défauts de l’original, en revoyant les boss par exemple, en rajoutant des cinématiques entre les niveaux, ou en faisant une meilleure introduction : elle est fidèle à l’original, mais fait sacrément pitié de nos jours.

Panzer Dragoon bénéficie d’un beau travail de remake, impressionnant considérant la source, mais je ne suis pas sûr que le jeu en valait la peine : basique et ennuyeux, dommage que le remake n’en ait pas profité pour améliorer le gameplay.