Aller à la barre d’outils

War Tech Fighters

War Tech Fighter est un shooter spatial avec des robots.

A première vue, tout semble très classique : énergie et bouclier, tir principal et secondaire, missiles, personnalisation de votre mech de la tête aux pieds, combat de mechs au corps à corps, tous les éléments traditionnels du genre sont là.

Et puis, en jouant un peu plus, on se rend compte de plus en plus de détails malheureux, qui s’accumulent en permanence.

Les missions sont généralement structurées de la même manière : on est largué en pleine bataille, on détruit des ennemis, durant une accalmie on va scanner des trucs et analyser des machins (ce qui est totalement hors de propos dans ce type de jeu), d’autres ennemis arrivent, combat de mechs, fin.
C’est d’une part extrêmement répétitif, et d’autre part très haché, avec de très longues minutes pendant lesquelles on se fait franchement chier.
On notera avec plaisir la présence de missions d’infiltration qui, comme souvent lorsque le jeu n’est pas adapté, sont particulièrement pénibles.

Le design général des vaisseaux et ennemis, ensuite. Les vaisseaux ressemblent à des Lego Espace des années 80, et les mechs à des copies Chinoises de Transformers. C’est du déjà vu, on dirait un peu un travail de fin d’année d’étudiant en modélisation 3D.
Les animations de “finish” quand on détruit un vaisseau ou un mech au corps à corps manquent de punch et sont très raides, et font encore une fois très amateur. En plus de ça, chacune de ces animations coupe l’action, ce qui contribue au manque de rythme.

La musique est encore plus générique, avec une soupe de rock indigeste et inaudible, du “hard rock” que l’on peut trouver sur les compilations libres de droits.
Les bruitages sont agaçants, avec le mech qui fait des couinements en permanence, les tirs qui manquent de punch, les grillons du texte qui défile, la voix mal doublée de l’IA…

Les environnements ne sont pas assez variés, avec trop de missions successives qui se déroulent au même endroit, et trop de décors qui se ressemblent ; j’espère que vous aimez le jaune moutarde, parce que vous allez en bouffer.

L’histoire est au niveau zéro de la S-F : une gentille colonie spatiale qui se fait attaquer par un méchant empire, parce que ce sont des méchants. Aucune motivation n’est donnée pour effectuer les missions autre que “il y a des méchants à détruire”.

Les temps de chargement sont infernaux, entre 30s et 1mn à chaque mission. Je me suis littéralement endormi durant un chargement, c’est la première fois que ça m’est arrivé.

Bref, War Tech Fighters est un jeu très générique, répétitif, et pas très excitant.

Nota : jeu offert par l’éditeur dans le cadre d’un “givaway” sur Twitter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.