Les meilleurs jeux de baston rétro

Après mon exploration quasi-exhaustive des jeux de combat rétro, je vous livre ma petite sélection.

Les grands classiques

Les jeux techniques

  • Street Fighter II en version Champion Edition, Turbo et/ou Super (arcade ou SNES) : la toute première version (World Warriors) est nettement moins bien finie et complète. La version “Champion Edition” reste assez lente mais rajoute les boss jouables, la version “Turbo” conserve un excellent équilibrage, la version “Super” rajoute de nouveaux personnages. En arcade si vous êtes plusieurs, en version SNES si vous êtes seul et que vous ne voulez pas vous arracher les cheveux sur la difficulté.
  • Super Street Fighter II Turbo (arcade) : la dernière version de Street Fighter II, la plus complète, uniquement disponible en version arcade et donc très difficile.
  • Virtua Fighter 2 & 3 (arcade) : bien meilleurs et complets que le premier, avec un gameplay assez technique et précis. Le second s’émule avec “Model 2 Emulator” ou bien sur Xbox (360 rétrocompatible One et Series) ; le troisième s’émule avec “Supermodel” (dans les deux cas, MAME est à la ramasse).
  • Fatal Fury 3 (arcade) : dernier épisode de la série “de base”, encore plus technique que Street Fighter II avec les changements de plan. A noter que certains préfèrent l’épisode “Special”.
  • Soul Edge et SoulCalibur (arcade) : les premiers jeux à l’arme blanche “techniques” en 3D avec des déplacements latéraux.

Les jeux accessibles

  • Street Fighter Alpha 1 & 2 (arcade / Playstation) : modernise la formule mais surtout la rend beaucoup plus accessible aux débutants avec des combos et des supers qui sortent facilement. Les versions Playstation sont bien plus faciles.
  • X-Men Children of the Atom, Marvel Super Heroes, X-Men vs Street Fighter, Marvel vs Street Fighter, Marvel vs Capcom (arcade / Playstation / Dreamcast) : des jeux flashy, avec des super spéciaux qui prennent tout l’écran, facile à prendre en main et qui font la part belle au button mashing, et souvent pas très difficiles dans leurs niveaux les plus bas.
  • Fighting Vipers (arcade) : pour ceux qui sont intéressés par Virtua Fighter mais le trouvent trop technique, Fighting Vipers est son pendant plus accessible, avec des combos faciles à placer et des coups spéciaux un tout petit peu plus spectaculaires. Il existe une version Xbox 360 rétrocompatible Xbox One/Series.
  • Tōki Denshō: Angel Eyes (arcade) : les coups, les combos et les spéciaux sortent extrêmement facilement, voire même sans le vouloir : que demander de plus, quand on est débutant ?
  • Real Bout Fatal Fury (arcade) : pas vraiment facile, il permet cependant d’apercevoir la subtilité de Fatal Fury mais avec des contrôles et un gameplay largement simplifiés.
  • The King of Fighters 96-2003 (arcade) : les deux premiers ont une difficulté délirante, mais les suivants sont tout à fait accessibles aux débutants, très maniables et fluides avec un roster de personnages très large.
  • Waku Waku 7 (arcade) : c’est joli, les personnages ont quasiment tous des spéciaux identiques à base de quart de cercle, et tout sort très facilement.
  • Genei Tōgi: Shadow Struggle (Playstation) : un jeu typé Virtua Fighter mais avec seulement 2 boutons et les blocages en reculant, et un gameplay très accessible.

Les autres bons jeux

Des jeux qui se démarquent d’une manière ou d’une autre des “modèles” Street Fighter 2 ou Virtua Fighter.

  • Samurai Shodown (tous) (arcade) : un style et une ambiance uniques, des coups puissants qui font voler des gerbes de sang. Les deux premiers sont assez accessibles, le quatrième est excellent, le troisième est très difficile en solo.
  • Mortal Kombat 2/3/Ultimate (arcade) : le premier épisode est trop restreint, le 3e a un style assez différent. Les jeux sont, honnêtement, assez médiocres, mais l’ultra-violence au second degré peut plaire. Attention, les versions arcade sont extrêmement difficiles en solo.
  • Killer Instinct (arcade) : célèbre jeu sur SNES, la version arcade est de bien meilleure qualité. Les combos à 50 coups pourront plaire aux moins techniciens.
  • Art of Fighting 2 & 3 (arcade) : très techniques, avec un style particulier, assez lents avec des coups puissants et violents. Le premier est trop limité, les deux suivants sont très bons.
  • Night Warriors Darkstalkers’s Revenge (arcade) : à mi-chemin entre la technicité de Street Fighter et l’accessibilité de Marvel Super Heroes, un bon compromis.
  • Street Fighter EX (arcade) : un Street Fighter avec des graphismes 3D mais qui conserve son gameplay 2D et pas mal de subtilités.
  • Last Bronx (arcade) : un Virtua Fighter avec une skin “combat de rue” et des armes blanches pour surfer sur la mode Soul Edge.
  • Sonic Championship (arcade) : un Virtua Fighter avec une skin Sonic.
  • Fighter’s Impact (arcade) : un Virtua Fighter avec des styles de combat différents pour chaque personnage, et un gameplay qui utilise beaucoup l’esquive latérale.
  • Yusha Heaven’s Gate (arcade) : un Virtua Fighter avec des coups super spéciaux et des interactions avec les bordures de l’arène.
  • Tobal N.1 (Playstation) : un Virtua Fighter avec de très nombreux coups et des déplacements en 3D.
  • Asuka 120% Special Burning Fest (Playstation) : un jeu qui facilite tellement les spéciaux et combos qu’ils sortent parfois sans qu’on ait l’impression de les avoir demandé.

Les clones

Des jeux pas toujours très originaux, voire même extrêmement banals, mais qui ont une réalisation et un gameplay corrects.

  • World Heroes 2 (arcade) : une copie sans vergogne de Street Fighter II, il n’aurait rien pour lui s’il n’avait pas l’avantage d’avoir un gameplay plus accessible avec seulement 2 boutons, et un mode “death match” original. La version “Jet” supprime ce mode sans apporter grand-chose, et la version “Perfect” modernise mais complexifie le gameplay.
  • Power Instinct 1 & 2 (arcade) : d’excellentes copies de Street Fighter II, le second est particulièrement bon avec une super ambiance.
  • Golden Axe The Duel (arcade) : une copie de Samurai Shodown assez bien faite mais sans trop d’originalité, dans l’univers du célèbre beat’em up/hack & slash.
  • Kaiser Knuckle / Global Champion (arcade) : une bonne copie de Street Fighter II, qui fait furieusement penser à Power Instinct.
  • Karnov’s Revente / Fighter’s History Dynamite (arcade) : pas très original, il a un gameplay très permissif qui permet facilement de sortir les spéciaux, et une difficulté assez accessible.
  • Fight Fever (arcade) : réalisation correcte mais personnages et gameplay convenus.
  • Savage Reign (arcade) : tentative d’explorer un peu plus le système de plans de Fatal Fury, le gameplay est finalement assez convenu, mais ça reste correct.
  • Double Dragon [NeoGeo] (arcade) : une variante baston du célèbre beat’em up, il n’est pas mauvais mais assez générique.
  • Zero Divide (Playstation) : un clone de Tekken avec des robots. Très correct, mais assez banal.
  • Suiko Enbu / Outlaws of the Lost Dynasty (arcade) : un clone de Samurai Shodown.
  • Breakers (arcade) : un clone de Street Fighter 2 sans originalité mais bien réalisé comme il y en a tant.
  • Ninja Master’s (arcade) : un clone de Samurai Shodown, avec la particularité de pouvoir dégainer et rengainer son arme, et des combos à rallonge.
  • Star Gladiator (arcade) : une copie carbone de Soul Edge, mais en mode science fiction.
  • Dead or Alive (arcade) : une copie de Virtua Fighter avec une physique mammaire improbable, et des bordures de ring qui font des dégâts.

Les perles méconnues

  • King of the Monsters (arcade) : un jeu de catch avec des monstres géants qui s’affrontent en détruisant une ville. Super ambiance, mais gameplay assez limité.
  • Monster Maulers (arcade) : un boss rush en coop avec des monstres tirés des licences Konami. Pour changer du versus.
  • Blood Warrior (arcade) : un croisement entre la violence débridée de Mortal Kombat et le gameplay de Street Fighter.
  • Cyberbots Full Metal Madness (arcade) : de superbes graphismes, un gameplay d’apparence très classique mais avec beaucoup de subtilités et d’aspects originaux, comme la possibilité de détruire une partie de l’ennemi.
  • Kabuki Klash: Far East of Eden (arcade) : une copie de Samurai Shodown, mais beaucoup plus coloré et avec de l’humour pour contraster avec le ton sérieux de SamSho.
  • Kizuna Encounter (arcade) : une variante du combat en équipe qui change vraiment la manière de jouer. Intéressant, et très accessible.
  • Red Earth (arcade) : un boss rush dans le même genre que Monster Maulers, absolument magnifique mais aussi assez difficile.

Les jeux à licence

Des jeux au gameplay variable, mais qui utilisent des licences connues et populaires.

  • Teenage Mutant Ninja Turtles Tournament Fighters (SNE) : un jeu assez moyen, mais il y a les Tortues Ninja ! Et il n’y a pas tellement de jeux TMNT qui sont des jeux de baston.
  • Dragon Ball Z Super Butoden 1/2/3 (SNES) : soyons honnête, vous ne passerez pas un moment inoubliable avec cette série au gameplay hors d’âge. Mais elle a le mérite d’être facile d’accès (peu de boutons et les supers sont faciles à sortir), et de couvrir toute la saga avec les trois épisodes, des saiyens jusqu’à Buu.
  • Dragon Ball Z 2 Super Battle (arcade) : un jeu DBZ au gameplay très honnête, même si ce n’est pas le jeu du siècle.
  • Kidou Butouden G Gundam (SNES) : un gameplay honnête bien qu’un peu basique, et un mode histoire pas mauvais.
  • Mobile Suit Gundam EX Revue (arcade) : un gameplay et une technique plus moderne que Kidou Butouden en font un jeu très honnête.
  • Mighty Morphin Power Rangers / The Movie (Game Gear) : des jeux de combat sur portable de cette époque qui tiennent encore la route, c’est rare. Leur principale originalité vient de leur alternance de combats entre les ennemis lambda et les boss, comme un beat’em up, mais en versus fighting.
  • Mighty Morphin Power Rangers Fighting Edition (SNES) : des robots géants qui se mettent sur la tronche, que demander de plus ? Le gameplay est très classique mais très bien fait, et l’ambiance est très bonne.
  • Shin Kidō Senki Gundam Wing (SNES) : par les mêmes développeurs que l’excellent Mighty Morphin Power Rangers Fighting Edition, mais avec des robots Gundam. Un très bon jeu, riche et nerveux.
  • Dragon Ball Z Hyper Dimension (SNES) : un gameplay très lent mais avec quelques bonnes idées, et des personnages qu’on a rarement l’occasion d’incarner.
  • Rurouni Kenshin: Ishin Gekitōhen (Playstation) : un gameplay inspiré de Virtua Fighter avec des armes, pas extraordinaire mais pas mauvais non plus. Tout en Japonais.
  • Ranma 1/2 Battle Renaissance (Playstation) : un jeu à la Tekken très correct. Beaucoup de Japonais (mais menus utilisables).

Les jeux de combat “réalistes”

  • Karate Champ (arcade) est plutôt intéressant, mais ne se joue qu’en solo. The Karate Tournament (arcade, 1992) en est une sorte de version moderne et très dynamique.
  • Dans le même style, The Way of the Exploding Fist (C64) et International Karate (C64) sont aussi très fun et se jouent à deux, ainsi que International Karate+ (C64) si vous êtes trois.
  • Taekwon-Do (SNES) fait un peu la même chose mais en version… taekwon-do, et bien plus complet et moderne.