Aller à la barre d’outils

Bloodstained: Curse of the Moon

Bloodstained est un Castlevania qui n’en a pas le nom.

Il en reprend l’esthétique, le gameplay, le level design, même l’esthétique de la (fausse) jaquette et du logo. Même le titre (Curse of the Moon) rappelle Castlevania (Circle of the Moon).
Les sauts sont rigides, la plupart des ennemis rappellent ceux qui existaient dans les premiers épisodes, etc.
Le jeu transpire la nostalgie et l’hommage par tous les pores.

Cela dit, il sait apporter son lot de nouveautés.

La principale originalité du titre, c’est qu’on contrôle plusieurs personnages (4 au total), et qu’on peut en changer à tout moment avec les gâchettes.
Ces personnages sont suffisamment différents pour être réellement utiles lors de différentes situations, avec des caractéristiques diverses : vie, vitesse de frappe, allonge de frappe, hauteur de saut, puissances des sorts, et capacités spéciales.

De plus, le jeu propose des passages secrets qui ne sont atteignables qu’avec certains personnages, il faudra donc refaire le jeu (en new game +) pour y accéder.
Dans l’ensemble, les niveaux sont variés, et les boss sont intéressants.

Le jeu se termine rapidement (environ 2h pour le terminer une première fois en ligne droite), mais le contenu est suffisamment fourni pour tenir un peu plus longtemps pour ceux qui souhaitent faire le new game + (pour voir la “vraie fin”, avec un handicap), ou faire du boss rush.

Bref, je recommande chaudement à tous les amateurs des Castlevania NES.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.