Bayonetta 2

Supérieur en tous points au premier épisode, il a su en corriger tous les défauts : exit les graphismes marrons/gris ternes et moches, place à la couleur et à la variété. Exit la répétitivité des niveaux terrestres, on va voyager dans plusieurs plans astraux réellement variés. Exit les anges comme seuls ennemis, et place à… je vous laisse la surprise. Le rythme est également bien meilleur, et le gameplay fondamental n’a pas changé, tout en ajoutant une option “combo automatique” par défaut pour la prise en main du jeu, qu’il est fortement conseillé de désactiver rapidement. Un excellent beat’em up, à découvrir d’urgence.