Manette 8bitdo N30 Pro / FC30 Pro

La manette N30 Pro est un ancien modèle de 8bitdo, et un de ceux qui ont fait leur renommée, avec son look, hum hum, “inspiré” par les pads NES. Toujours produit aujourd’hui, que vaut-il réellement ?

Niveau prise en main, le pad est vraiment petit, et la prise en main est assez moyenne, et pourtant j’ai des petites mains. Il est fin, vraiment très fin, et à la longue, les mains peuvent se crisper.

Le d-pad n’est pas terrible : il manque un rehausseur central correct, et et les diagonales ont du mal à sortir, ou bien elles apparaissent sans que l’on ait rien demandé. Les boutons sont de qualité très moyenne, et font un peu cheap avec un bruit et une sensation d’appui pas très agréables. Les gâchettes L2/R2, placées “après” les L1/R1, sont assez difficiles à trouver, et surtout à appuyer sans presser les autres par erreur : il ne vaut mieux pas s’en servir régulièrement. Les sticks analogiques sont minuscules, avec une course extrêmement courte. Tout ça fait vraiment “manette d’appoint de rétrogaming” pour émuler certains jeux qui les demandent, mais il ne faut pas vouloir s’en servir comme manette principale.

L’avantage par rapport aux autres manettes comme la SN30 ou la M30, c’est d’avoir un pad “rétro” qui a toutes les touches pour toutes les consoles, y compris les modernes. Mais un pad Playstation ou Xbox fait la même chose, en plus confortable et de meilleure qualité. Il bénéficiait de l’avantage de se connecter à plus d’appareils (Android, Windows et Mac) mais les dernières mises à jour Android et iOS permettent d’utiliser les pads PS/Xbox à peu près n’importe où.

Le pad 8bitdo N30 Pro est très gadget : assez joli, avec un look qui fera plaisir aux nostalgiques de la NES, il risque cependant de leur rappeler les pires souvenirs des manettes “noname” utilisées en multijoueur (“c’est la faute à la manette !”). Pas aussi “rétro” que les N30 et M30, pas d’aussi bonne qualité qu’un pad moderne, pas aussi compact qu’un 8bitdo Lite ou Zero 2, il n’a vraiment rien pour le démarquer.