Aller à la barre d’outils

New Super Mario Bros U Deluxe

Dernier descendant de la sous-série “New Super Mario Bros”, New Super Mario Bros U Deluxe est donc un Mario 2D “à l’ancienne”.

On remarque tout de suite la repompe de Super Mario Bros 3/Super Mario World : on navigue sur une carte avec quelques embranchements, de monde en monde, avec un château au milieu du monde et un à la fin. La carte est parsemée d’obstacles, événements et autres bonus, et on est “rejeté” dessus quand on perd dans un niveau.

Le gameplay est archi connu, à moins de n’avoir jamais touché à un Mario en 35 ans (où étiez-vous tout ce temps ?), vous ne devriez pas avoir de surprise sur l’inertie de semi-remorque de Mario ; le gameplay est excellent, et Mario se manie parfaitement et avec plaisir.

La grande force de NSMBUDX, c’est son level design : très bon, varié et inventif, il se renouvelle constamment, et n’hésite jamais à mettre un mécanique, un obstacle ou un ennemi unique à un niveau, sans jamais rien recycler, excepté les mécaniques de base évidemment. On est sans arrêt bombardé de nouveautés, et outre toutes ces mécaniques toujours différentes, la quantité de contenu est juste affolante, avec des tonnes de powerups différents, des secrets partout, etc.
NSMBUDX propose également du multijoueurs jusqu’à 4 joueurs en coopératif ou en versus, ainsi que des challenges type “contre la montre”.

Étonnamment, il y a en revanche assez peu de contenu “post-game” dans le jeu de base, à part quelques niveaux supplémentaires, et terminer tous les niveaux à 100%. En revanche, le DLC inclus Super Luigi U double tout simplement la quantité de niveaux, en proposant des remix des niveaux : plus d’ennemis, plus de pièges, et des secrets plus difficiles à obtenir.

La difficulté de NSMBUDX n’est pas si basse que ça, même sans chercher à compléter le jeu à 100%. Heureusement, quand on perd cinq fois de suite dans un niveau, le jeu propose un “mode automatique” qui permet de le passer, histoire de ne pas rester bloquer. Cette version “Deluxe” donne aussi accès à des personnages beaucoup plus faciles, qui ne peuvent quasiment pas perdre.

Le plus gros défaut du jeu est un détail : le “tourbillon” est lié au bouton de saut. Le résultat, c’est que si vous sautez une fraction de seconde trop tôt, vous faites un tourbillon, et vous ratez votre saut. Il existe une manière de le désactiver, mais elle est cachée, et je l’ai appris trop tard :
https://www.eurogamer.net/articles/2019-01-31-theres-a-way-to-disable-new-super-mario-bros-u-deluxes-infuriating-new-spin-jump

A noter également quelques niveaux (2 ou 3) qui nécessitent obligatoirement le gyroscope, le jeu ne peut donc pas se terminer avec un pad n’en ayant pas.

Globalement, j’ai beaucoup de mal à comprendre pourquoi cet épisode est si mal reçu, au vu de sa qualité. Il est peut-être moins original et novateur après 4 épisodes, mais si vous ne les avez pas déjà fait, jetez-vous sur celui-ci.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.