The Unholy Society

The Unholy Society est un jeu d’aventure linéaire, mâtiné de combats minimalistes. On se promène de gauche à droite, on clique sur des éléments en surbrillance, on parle à des PNJ, puis on affronte des démons, esprits et autres créatures infernales, et on recommence. On a bien quelques choix de dialogues de temps à autre, mais ils se contentent de donner un ton particulier à notre réponse, et ne changent probablement rien au déroulement.

Les combats, seul élément d’action, sont très simples voire simplistes : le démon ou l’esprit attend devant nous sans bouger, et il nous attaque lorsqu’un compte à rebours arrive à zéro. Pendant ce temps, on cherche des symboles cabalistiques autour de lui au moyen d’une sorte de loupe qui permet de voir le surnaturel. En faisant la bonne combinaison, on déclenche une attaque plus ou moins puissante. Ce n’est pas très passionnant, plus un moyen de changer de rythme qu’autre chose.

L’histoire est moyennement originale, bien écrite, avec beaucoup d’humour noir et de références à la pop culture, mais il est difficile d’en parler beaucoup sans spoiler tant l’histoire est courte : il suffit d’une heure pour terminer le jeu. Ce ne serait pas un mal en soi, si le jeu ne se terminait pas en cliffhanger avec une promesse de suite dans un nouvel épisode, dont on ne trouve aucune trace dans la communication des développeurs…

Le style graphique est un peu étrange, les musiques sont très sympathiques, mais les chargements sont assez longs, et vraiment fréquents… très fréquents, et vite très agaçants. Le jeu est tout en anglais, aucune VF n’est disponible.

The Unholy Society est un petit jeu avec un bon potentiel, et qui aurait pu être très sympathique s’il avait été complet. En l’état, on achète un demi-jeu dont on n’aura peut-être jamais la suite…