ACA NEOGEO Samurai Shodown II

Le premier Samurai Shodown, sorti en 1993, invente le sous-genre du combat à armes blanches, ce qui inspirera plus tard SoulCalibur : les coups sont puissants, et les combats rapidement expédiés pour qui ne fait pas un minimum attention. Ce second épisode, sorti l’année suivante, est un contemporain de Super Street Fighter 2 Turbo de Capcom, The King of Fighters 94 du même développeur, Tekken de Namco, ou encore Virtua Fighter 2 de Sega.

Graphiquement, Samurai Shodown II est plutôt joli, avec de nombreux détails et effets. Comme la série Art of Fighting, du même développeur, il utilise une caméra impressionnante qui passe son temps à zoomer et dézoomer, ce qui est aussi son point faible : les sprites, lorsqu’ils sont réduits, sont franchement moches et peu lisibles – apparemment un problème d’émulation corrigé dans Samurai Shodown NeoGeo Collection. Les flashs lumineux sont également très nombreux, presque à chaque coup, et sont assez violents pour les yeux, sans être désactivables.

Niveau gameplay c’est du très bon, plein de subtilités comme la plupart des jeux de baston SNK de cette époque, tout en restant assez accessibles aux néophytes tels que moi. Il manque cependant un petit je-ne-sais-quoi pour en faire un indispensable, mais les amateurs de jeux de combats sauront probablement l’apprécier à sa juste valeur, car il est souvent cité comme un des meilleurs épisodes de la série.