Stick 8bitdo Arcade Stick

Le stick arcade 8bitdo est mon premier stick arcade : je n’ai donc pas forcément de point de comparaison avec des sticks « haut de gamme », mais je peux donner mon avis de débutant en la matière.

Première impression après déballage (bon packaging, d’ailleurs) : le stick est très lourd, presque aussi lourd que mon ordinateur portable, et fait presque 2Kg. Avec les patins antidérapants, une fois posé sur la table, il ne bouge plus. Avec les matériaux qui donnent un sentiment de bonne qualité, l’ensemble fait très sérieux, loin du côté « jouet » que l’on peut retrouver sur d’autres pads 8bitdo (N30Pro et SN30, je vous regarde). Visuellement, le look NES est plutôt réussi : il n’est pas aussi tape-à-l’oeil que sur leur précédent stick N30 Arcade, et donne un look agréable, même pour moi qui n’ait pas de nostalgie pour la NES (que je n’ai pas connue). Le stick est fourni avec un câble USB-C assez long, mais surtout l’adaptateur sans fil 2.4GHz, a priori le même qui sert à utiliser les pads WiiU et PS4 sur Switch : un super bonus.

Deux modes de connexion sont disponibles : un mode Nintendo Switch, et un mode X-Input pour le PC. Changer de mode (avec un interrupteur) change le rétro-éclairage des indicateurs de boutons (ABXY), puisqu’ils s’inversent selon le mode : c’est très malin. Tous les boutons sont accessibles, plus deux boutons « P1/P2 » qui peuvent être liés à d’autres touches (les clics des sticks, par exemple), ou bien servir de macro, mais leur emplacement un peu écarté ne me semble pas très adapté à des macros à sortir dans le feu de l’action. Un autre interrupteur permet de faire en sorte que le stick simule le stick gauche, le droit, ou le d-pad : pratique, voire indispensable selon les jeux. Enfin, il y a un mode turbo, indispensable pour certains shmups qui nécessitent de matraquer un bouton.

Le stick n’est pas non plus parfait : en particulier, les boutons sont un peu écartés pour mes petites mains. Ce n’est pas grand-chose, mais je dois pas mal bouger la main si je veux passer d’une ligne à l’autre ; n’ayant pas de point de comparaison, je ne sais pas si ça serait le cas avec d’autres sticks. Par ailleurs, les boutons n’ont pas de « clic » (pas de microswitch), ce qui ne leur donne pas un super feeling ; en revanche, le stick me semble plutôt bon. Le tout est assez bruyant, mais il paraît que c’est normal pour un stick arcade.

Pour un premier stick, une période d’adaptation est nécessaire, mais je m’y suis vite fait : après quelques semaines, mon niveau sur les jeux de combat arcade a largement augmenté, notamment parce que je sortais les coups spéciaux bien plus facilement. En revanche, il n’est pas forcément adapté aux jeux modernes (comme Dragon Ball FighterZ) car leurs touches sont plutôt pensées pour être utilisées avec un pad à gâchettes.

Le 8bitdo Arcade Stick est un bon stick : de bonne qualité apparente, avec des fonctionnalités bien pratiques, et surtout pas cher par rapport à ce qui se fait ailleurs (une centaine d’euros).