Mushihimesama

Mushihimesama est un shmup de type bullet hell, sorti en arcade en 2004. Il est relativement confidentiel, n’ayant été localisé que tardivement, mais très réputé chez les amateurs, ne serait-ce que par son développeur, Cave Interactive, spécialistes du genre.

Cette version Switch est une nouvelle édition, qui regroupe tous les modes sortis jusqu’à présent : on choisit tout d’abord sa difficulté (novice, normal, arrange et v1.5) puis le style des tirs : normal, maniac (plus de boulettes moins rapides), ou ultra (plus de boulettes plus rapides). Le mode « novice maniac » est mon préféré : pas trop punitif avec ses continues infinis, le nombre de tirs à l’écran est bien conséquent, mais leur (relative) lenteur permet de bien anticiper.

Dans tous les cas, ce n’est vraiment pas un jeu facile : il n’y a pas d’auto-bomb, et les derniers niveaux sont extrêmement chargés en ennemis ; terminer sur un seul crédit est un vrai défi. Je note tout de même un certain travail sur l’accessibilité, avec pléthore d’options pour ajuster le jeu aux envies du joueur. Les hardcore shmuppers ne seront pas en reste, avec une customisation poussée des fenêtres et informations affichées, pour pouvoir toujours conserver un œil sur son score, ses bonus et autres multiplicateurs.

Comme la plupart des titres de Cave, les systèmes du jeu sont complexes et pas évidents à maîtriser : outre les classiques tirs large ou chargé et les bombes, il y a le choix du « vaisseau », le changement de mode de tir (en version « arrange »), le changement de la formation des « pods » qui nous accompagnent, et j’en passe ; la marge de progression est très large, et vous devrez y passer du temps si vous souhaitez maîtriser tous les arcanes du scoring.

Graphiquement, le jeu est très joli, avec beaucoup de détails et d’animations sur les sprites et arrière-plans, et beaucoup d’effets ; et le thème « insectes » est assez original, et change des vaisseaux SF et de la fantasy.

Mushihimesama est un excellent shmup, et un indispensable si vous aimez le genre, mais peut-être un peu raide pour les débutants.