Psyvariar Delta

Psyvariar Delta est le remaster d’un jeu arcade sorti en 2000, qui lui ajoute des modes de jeu et diverses options.

Plusieurs combinaisons de modes de jeux sont disponibles : arcade v1, arcade v2, et remake. Ils peuvent être combinés avec le choix des musiques, ainsi que du vaisseau. Le changement de mode modifie les patterns et le placement des ennemis, ainsi que la difficulté (notamment les hitboxes). Le vaisseau Delta semble faire office de mode facile, avec un levelling beaucoup plus rapide, et semble avoir une hitbox plus petite. Toutes ces différentes combinaisons donnent beaucoup de variations en terme d’ennemis et de patterns, ce qui donne une bonne quantité de contenu.

Le gameplay est plutôt original, avec le vaisseau qui augmente de niveau et se transforme pour changer de tirs. A part ça c’est plutôt classique, avec juste tir large ou chargé et bombes, mais Psyvariar est très focalisé sur le grazing (frôler les tirs ennemis), avec un système de « rolling » (le vaisseau tourne sur lui-même) pour focaliser le tir, réduire la taille de sa hitbox et la vitesse du vaisseau pour slalomer plus précisément. Un peu comme dans Darius, à la fin de chaque niveau on choisit le suivant ; les niveaux les plus difficiles ne sont accessibles que si on maîtrise les systèmes et qu’on score assez haut. Les patterns des ennemis et des boss sont très sympas, parfois très tendus mais toujours intéressants.

Le problème principal du jeu est le sérieux manque de lisibilité sur la hitbox du vaisseau : il est souvent difficile de comprends où elle se situe. C’est d’autant plus dommage que le système de grazing fait partie du coeur du jeu, et que vous passerez beaucoup de temps à slalomer dans des trous de souris entre des dizaines de balles. Heureusement, les continues sont infinis, et on conserve son niveau quand on continue : ce n’est pas du tout punitif si on se contente d’aller au bout du jeu, sans chercher le high score.

Autre problème, plus personnel : je trouve le jeu plutôt moche, avec de la 3D basique et des fonds répétitifs ; le niveau de la « forêt » fait bien pitié, avec une texture verte répétitive en guise d’arbres. Même G-Darius, pourtant sorti bien plus tôt, est plus travaillé.

Psyvariar Delta serait vraiment un excellent shmup s’il n’était pas aussi moche, et surtout que la hitbox était plus lisible. En l’état il reste très bon, mais ne plaira pas à tout le monde, loin de là ; si vous aimez les bullet hell, il vaut le coup d’oeil.