Strikers 1945

Strikers 1945 est un shmup arcade qui fait partie de cette génération de shmups qui tendent vers le bullet hell, mais n’en ont pas encore les codes modernes.

Il y a donc des vagues d’ennemis qui tirent des rideaux de balles, mais contrairement à un bullet hell période “post-DonPachi” (sorti 3 ans plus tard), les hitboxes sont encore relativement larges, et les projectiles vont TRÈS vite. Cette combinaison, malheureusement fréquente à cette période, rend le jeu extrêmement difficile et frustrant. Ne parlons pas des powerups qui restent souvent en haut de l’écran et sont très difficiles à récupérer, alors que l’avion sans amélioration (à chaque destruction) est aussi efficace qu’une tapette à mouche.

Ce portage de Strikers 1945 propose sept niveaux de difficulté, qui font varier le nombre de tirs et d’ennemis à l’écran : le jeu est très facile (et même un peu ennuyeux) dans le niveau le plus bas, et devient assez dément dès le mode “normal”, ce qui est classique pour un jeu arcade de cette époque. La possibilité de régler le nombre de continues sur l’infini ne compense pas cette difficulté débilement élevée, particulièrement dans les derniers niveaux, qui obligent à être mémorisés parfaitement pour espérer être franchis.

Une difficulté très élevée n’est pas nécessairement une mauvaise chose si le jeu est fun, mais Strikers 1945 n’est vraiment pas très excitant. Les graphismes sont assez bons et lisibles, mais les environnements et ennemis réalistes “Seconde Guerre Mondiale”, à l’exception des boss qui sont souvent des robots géants, le rendent assez ennuyeux, et ne donnent vraiment pas envie de se faire violence et d’insister pour voir la suite. Les musiques, très moyennes voire plutôt pénibles, n’aident pas non plus à mettre l’ambiance.

Au niveau des bonus, cette version n’est pas plus fournie qu’un “Arcade Archives”, et se contente du strict minimum : quelques options d’affichage (dont un mode vertical) et de réglage de difficulté, un manuel succinct, et c’est tout. Un classique dans cette gamme de prix.

Avec sa difficulté délirante, son gameplay archi classique et son ambiance tristoune, Strikers 1945 est un shmup plus pénible que fun.