Aller à la barre d’outils

Gris

GRIS est un jeu pour ceux qui recherchent de l’émotion.

C’est un jeu créé par des artistes, et cela se voit.
Les animations sont magnifiques, les décors sont splendides, les musiques sont superbes et collent toujours parfaitement à ce qui se passe à l’écran. Tout porte à être en admiration constante. Je n’ai jamais pris autant de captures et fait autant de vidéos. Les plans sont parfaitement maîtrisés, les passages en plans rapprochés ou éloignés permettent d’admirer les décors soignés. Chaque environnement a son ambiance propre, toujours très travaillée, et il y a une évolution dans le design qui colle parfaitement à l’histoire.

C’est un jeu qui évoque. Rien n’est raconté, rien n’est dicté, rien n’est écrit. Tout est en allégories, en symboles. La puissance d’évocation est énorme, mais cette ouverture dans l’interprétation parlera différemment à chacun.
GRIS raconte une histoire de perte, mais chacun y mettra une signification différente, en fonction de son vécu. Le genre de jeu qui reste en tête et fait réfléchir des heures après avoir coupé la console.
Ne vous contentez surtout pas de ce qui est raconté, car quasiment rien n’est explicite. Il faut réfléchir, chercher à comprendre, à interpréter. En cela, GRIS se rapproche du courant surréaliste.

C’est un jeu à jouer sur grand écran avec un casque. Il est difficile de l’apprécier pleinement avec quelqu’un qui fait du bruit à côté, ou des distractions.

C’est un jeu qui propose un gameplay efficace, mais très classique. GRIS est à base de plate-formes/puzzles, avec quelques pouvoirs qu’on acquiert au fur et à mesure de la progression, comme le double saut, et des puzzles de balancier, sauts précis, etc.
Ces puzzles sont très basiques au début et deviennent plus complexes par la suite, mais ne poseront aucun problème aux joueurs chevronnés. Le système se veut très accessible aux joueurs plus occasionnels grâce à son évolution très progressive : après une acquisition de capacité, les niveaux l’utilisent de plus en plus souvent et différemment, jusqu’à ce que l’utiliser devienne une seconde nature dans les niveaux suivants.
GRIS propose quelques collectibles facultatifs, qui passent par des puzzles parfois nettement plus complexes.

C’est un jeu pour ceux qui ont un coeur, une âme. Que ceux qui cherchent du gameplay travaillé et original passent leur chemin.
Si vous avez aimé The Gardens Between, c’est un jeu dans le même esprit, avec un intérêt logé plus dans l’histoire et les émotions que dans le gameplay lui-même.

Enfin, c’est un jeu à vivre en entier, et soi-même, car l’acte de déplacer le personnage nous lie à elle, et c’est ce qui permet de vivre ces émotions aussi fortement. Regarder des captures et des vidéos ne rend pas justice à la cohérence de l’ensemble, qui est incroyablement forte de bout en bout.

Bref, une belle preuve que le jeu vidéo peut aussi être artistique.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.