Ikaruga

Ikaruga est un shmup légendaire sorti sur arcade & Dreamcast en 2001 & 2002, bien longtemps après le pic de popularité des shmups des années 90. C’est un contemporain de Vasara 2, Zero Gunner 2, Gigawing 2, Ketsui, Psyvariar, ou encore DoDonPachi Dai Ou Jou : c’est une période faste pour les fans de bullet hell, mais on sent bien que le grand public a déserté le genre.

Ikaruga est notable pour une innovation majeure : il introduit un concept de puzzle. En effet, le vaisseau a deux “polarités”, noir et blanc, et il faut changer de côté sans cesse pour absorber les tirs ennemis de la couleur du vaisseau. Le gameplay s’en trouve totalement différent d’un shmup classique, car il faut non seulement chercher à enchaîner et scorer, mais aussi conserver un oeil sur les tirs ennemis pour changer de polarité au bon moment, d’une manière souvent rythmique et hypnotique. Cette composante rend le jeu extrêmement complexe et difficile, car il demande une attention et une réflexion de tous les instants.

Cette version Switch introduit un bon nombre d’options pour faciliter le jeu, comme des vies infinies, qui le rendent pas trivial pour autant, ainsi qu’un mode TATE pour jouer avec le flip grip.

Ikaruga est un shmup totalement unique, de très haute qualité, mais il est difficile de le conseiller à tout le monde. En revanche, son originalité le rend clairement indispensable pour les spécialistes du genre.