Première période : les simulations de combat

Les premiers jeux de combat sont très différents de ce dont on parle aujourd’hui, et s’inspirent des véritables arts martiaux, sports de combat, et combats à l’arme blanche ; toutes ces choses sont très populaires dans les années 80/90, avec les ninjas (les Tortues Ninja), les arts martiaux (Chuck Norris, Van Damme, Karate Kid…), le catch (Hulk Hogan), la boxe (Mike Tyson, Rocky), l’épée et les barbares (Princess Bride, Conan)… Il y a un nombre incroyable de jeux de boxe, de karaté ou de kung fu : je ne vais pas tous les tester, sinon j’y suis encore dans un an.

Les tous premiers jeux vidéo de combats sont très rudimentaires et ne permettent généralement que peu de coups. C’est en 1984 que commencent à sortir des jeux de combats beaucoup plus complexes, qui ressemblent beaucoup plus à des versions un peu primitives des jeux modernes, avec plusieurs coups, des blocages ou esquives, etc.

Cette période est aussi l’arrivée des beat’em up avec notamment Kung Fu Master/Spartan X en 1984, Renegade en 1986 et surtout Double Dragon en 1987. Entre 1987 (Double Dragon) et 1991 (Street Fighter 2) il n’y a quasiment aucun jeu de combat en 1 contre 1 potable, et beaucoup s’inspirent des beat’em up avec des déplacements sur 3 dimensions. Ce genre étant étroitement mêlé aux “jeux de baston” comme on l’entend aujourd’hui, je testerai aussi les beat’em up, mais pas tous, car après Final Fight (1989) ils se ressemblent énormément, et la différence de qualité se joue plutôt dans les détails.


Première période | 1979-1983 >